Retour menu
Avions
Louis Breguet



901



Pages consacrées au planeur Breguet 901, et plus particulièrement au Breguet 901-07 F-CCHO "Oscar"
.


Le Breguet 901-07 F-CCHO a été assemblé dans l'urgence fin 1962 pour participer aux championnats du monde de vol à voile qui ont eu lieu en Argentine, à Junin.
Le fuselage de type 901 S1 avait été construit dans la série mais non utilisé, et la voilure provenait du Breguet 901 S n°15. L'adaptation et les transformations ont été effectuées par l'atelier de Castelnaudary (dépendant de Saint-Cyr) du SFATAT (Service de la Formation Aéronautique, du Travail Aérien et des Transports).
Ce planeur diffère des S1 par :
- des ailerons sans fente, de profondeur constante, en deux morceaux. La masse d'équilibrage est uniquement sur l'aileron extérieur, mais équilibre l'ensemble.
- la voilure est totalement coffrée en contreplaqué (avec un doublage en mousse PVC de 6mm)
- les ferrures de voilure restées du type S mais adaptées au montage sur le fuselage de type S1.
- certaines sources indiquent un train rentrant complètement. La photo de Am Himmel der Pampa montre les trappes de train avec l'encoche pour que dépasse la roue (voir page Junin 1963). Si le train n'a pas été construit conforme à la série, il aurait été remis au standard suite à un atterrissage en campagne loupé le 9 août 1963.

Le 1er vol a été effectué le 11 janvier 1963 par Jacques GOMY. Le lendemain, il y a eu 3 vols par Jacki LACHENY, Jacques GOMY et Camille LABAR ; avant d'être convoyé vers l'Argentine.

Avec ce planeur, aux championnats du monde de vol à voile qui ont eu lieu en Argentine en février 1963, François-Louis HENRY tint la tête du classement Open jusqu'à l'avant-dernière épreuve et termina 6ème au classement général.
Voir les détails du championnat de 1963 page "Junin 1963".

François-Louis HENRY sera ensuite champion du monde en classe standard en 1965 sur C30s Edelweiss, planeur du même concepteur que le Breguet 901.

Le 901-07 F-CCHO a servi pour les entraînements de l'équipe de France, les championnats et pour au moins deux record de France :
- celui de vitesse sur le triangle de 300km : 70,046 km/h par François-Louis HENRY le 19 février 1963 pendant les championnats du monde au départ de Junin.
- et celui de vitesse sur le triangle de 500km : 62,7 km/h sur un triangle de 510km par Camille LABAR, au cours d'un vol de 8h11 au départ de Beynes le 23 juin 1963.

- Participation au championnat national Suisse 1964 à Hausen-Am-Albis, par MARCHAND, classement inconnu.
- Participation aux 8 jours d'Angers 1965, par GIRARD, classement inconnu.

Jusqu'à l'interdiction de vol du 22 mars 1966, il a été également piloté par Dominique GOUZY (1ère femme CdB à UTA), par Le THOUS et par APERCE.

Il a ensuite été cédé à la FFVV et affecté à l'Association Aéronautique Verdon-Alpilles (Vinon-sur-Verdon) qui l'a remis en service le 6 avril 1972. Il a ensuite été acheté par MICHELON et DUGNOL mi-novembre 1977 et basé à Sisteron ou il a volé jusqu'au 16 mai 1979. S'en est suivi du stockage et quelques changements de propriétaire pour arriver chez Alain MALVAUD qui le restaure totalement et le fait revoler le 3 août 1992, à Serre puis à Gap, jusqu'au 14 mai 1995. Il est ensuite de nouveau stocké, à Gap-Tallard, et c'est là que je le vois pour la première fois en août 1999. Je craque et en deviens propriétaire (avec l'aide d'un oncle) le 29 mai 2010, sans avoir la possibilité de m'en occuper tout de suite.
Ce n'est que début août 2012 que j'ai débuté les travaux de remise en service. Vu la qualité des travaux effectués en 1992 et le stockage dans de relativement bonnes conditions, ce ne fut pas trop complexe.

Le 1er revol a été fait à Tallard le 12 janvier 2013, soit 50 ans et 1 jours après son tout premier vol.

Changement de propriétaire en décembre 2015, Oscar reste à Tallard.

                                                                                                                                                                                                                        Retour menu